Pourquoi la concertation ?

Une initiative TIGF

Acteur responsable, TIGF place le dialogue territorial local au cœur de tous ses projets. Concernant le projet STEP, TIGF a fait le choix de saisir volontairement la Commission Nationale du Débat Public.

Cette commission a nommé deux garants, Madame Pardineille avec l’appui de Monsieur Habig.

Ces personnalités neutres et indépendantes sont chargées de suivre le bon déroulement de la concertation.
Elles s’assurent que le public :

  • ait accès à une information claire et sincère
  • puisse s’exprimer sur le projet
  • et obtienne des réponses à ses questions.

Le mot des garants

Une concertation utile

La concertation intervient à un moment clé : en amont des demandes d’autorisation administratives et avant la prise de décision par TIGF, porteur du projet.

Grâce notamment à une méthodologie d’analyses de terrain éprouvée, les premières études ont permis d’identifier les grandes variantes de passage soumises à la concertation :

  • La première à l’ouest de l’aire d’étude dite « fuseau ouest »
  • La seconde à l’est dite « fuseau est ».

Il est possible de combiner ces 2 variantes avec les jonctions nord et sud identifiées.

La concertation portera sur ces variantes de passages qui mesurent environ 1 km de large.