Les réponses à vos questions

La concertation

  • Comment vont se dérouler les réunions ?Au total neuf réunions publiques, ouvertes à tous, auront lieu pendant la concertation. Elles débuteront à 18h00. Le public pourra bénéficier d'une présentation détaillée du projet et de ses variantes de passage. Les participants pourront ensuite s'exprimer, faire connaître ses observations ou bien encore établir un contact direct avec les acteurs du projet. En fin de session, une animation de simulation 3D, basée sur les paysages existants du territoire, présentera une véritable immersion de différentes hypothèses de points de vue. Le public pourra ainsi découvrir les effets visuels comparés avant, pendant et après le chantier de pose d’un gazoduc jusqu’à la végétalisation des parcelles.
  • Pourquoi y participer ?C’est l’occasion de comprendre l’utilité du projet, la réalité de ses enjeux et des bénéfices potentiels, de prendre la parole et de contribuer à la concertation publique. Chaque avis compte !

Les enjeux du projet

  • Quels pourraient être les effets de ce projet sur les aménagements du territoire et ses activités économiques ?Les bénéfices attendus du projet STEP au niveau régional sont : - la sécurisation de l’alimentation an gaz de l’Aude et des Pyrénées-Orientales, - le renforcement de l’antenne de Perpignan, - la baisse de la pression d’exploitation dans la zone urbaine de Perpignan, - le raccordement de nouvelles communes au gaz naturel, - l’injection facilité du biométhane produit localement, - la mise à disposition de la fibre optique pour les acteurs locaux.
  • Comment avez-vous défini les fuseaux de passage ?Ils sont le résultat d’une première phase d’études conceptuelles qui s’est déroulées selon la méthodologie largement éprouvée dite « en entonnoir ». En partant d’une aire d’étude très vaste, on détermine de façon progressive et itérative l’emplacement le plus adapté à l’installation d’une canalisation.

Les travaux

  • Comment se dérouleraient les travaux ?En fonction de l’avancée des études, de la concertation et de l’instruction administrative, les travaux de la nouvelle interconnexion pourraient débuter en 2021 pour une mise en service en 2022 selon le calendrier. Les travaux de pose se déroulent en 16 étapes consécutives. Le chantier avance progressivement. Il est réalisé par tronçon de sorte que même s’il dure plusieurs mois, une même parcelle n’est concernée que durant quelques semaines (2 à 3 mois maximum).